SE FORMER POUR SERVIR SES CONVICTIONS

French English
1234567890

Contexte et justification 

La politique qui s’entend comme l’art de gérer les affaires de la cité imprègne tous les aspects de la vie au sein d’une société. Le progrès de toute société dépend ainsi de la qualité des leaders qui animent l’espace public et de la saine pratique. Faire de la politique ou être leader, c’est alors promouvoir sa vision du monde, avec des hommes et des femmes qui croient aussi et participent à partager et expliciter cette vision. Il n’est donc pas seulement logique mais impératif de fournir à ces leaders les armes leur permettant de développer leurs habiletés de direction, leur leadership et d’atteindre des objectifs politiques transformateurs pour bâtir la société idéale. 

La formation devient ainsi une exigence d’une saine expression et pratique de la démocratie et une condition sine qua non de la pacification de la société.

Les citoyens ont besoin d’être formés pour devenir de véritables leaders crédibles, qui disposent de moyens intellectuels, techniques, moraux et idéologiques permettant d’acquérir une pleine conscience citoyenne, démocratique, solidaire et propice à la conquête pacifique et à la gestion vertueuse du pouvoir. 

La création de l’Institut de Formation Politique Amadou Gon Coulibaly (Institut AGC) répond ainsi à la volonté de former et d’informer les citoyens afin de les outiller à s’engager dans l’espace politique, associatif ou citoyen avec responsabilité et à exercer leur leadership avec détermination. 

Cet institut politique donne aussi l’occasion de perpétuer les valeurs incarnées par feu Amadou Gon Coulibaly ancien Premier Ministre de la République de Côte d’Ivoire et acteur politique majeur de la période post parti unique

Amadou Gon Coulibaly durant toute sa carrière professionnelle et politique s’est distingué par le travail, la rigueur, l’humilité, la fidélité et la loyauté dans l’expression de ses convictions.

Dans une société où la volatilité de l’engagement et la dissolution des convictions se font monnaie courante, l’enseignement et la transmission des valeurs qu’incarnait Amadou Gon Coulibaly s’impose pour redonner de la valeur, des repères, des modèles et de la connaissance aux citoyens pour qu’ils soient capables de mieux appréhender le fait politique et de servir le progrès de la société avec conviction.  

C’est cette volonté qui fonde la raison de la création de l’Institut de formation politique AGC dont l’objectif est de former les futurs acteurs de la politique et de la société civile ivoirienne, en leur donnant les moyens de leur engagement politique ou associatif et mettant à leur disposition les outils utiles pour mieux exercer leur leadership, communiquer leurs idées et défendre leurs convictions à travers les valeurs propres à Amadou Gon Coulibaly à savoir : le travail, la rigueur, l’humilité, la fidélité, la loyauté et la tolérance.  

But 

Le but de l’Institut de Formation Politique AGC est de servir l’intérêt général en contribuant à la formation au leadership et à la diffusion des idées pour enrichir le débat public et mieux contribuer au progrès économique, social et politique du pays.

Objectifs 

L’Institut de Formation Politique AGC veut :

  • Contribuer à la formation et au développement de la culture et du leadership des citoyens pour l’émergence de leaders politiques et sociaux ;
  • Renforcer l’autonomie intellectuelle des jeunes de la société civile et des partis politiques ; 
  • Être un centre de réflexions et de diffusion des idées qui préparent les jeunes et décideurs, à affronter les défis nationaux et internationaux de développement ; 
  • Être un lieu d’échanges et de dialogue qui favorise le raisonnement, l’initiative et l’analyse, et qui permet à chacun de développer son leadership et d’exprimer librement ses convictions dans un esprit de fraternité et de tolérance. 

Missions 

L’Institut de Formation Politique AGC a pour principales missions :

  • L’édification d’une société démocratique par la formation des jeunes et cadres-dirigeants, ainsi que leur préparation à l’exercice efficace de leurs habilités de direction et de leur leadership ;  
  • La diffusion des idées de progrès issues de réflexions et de dialogues entre intellectuels, décideurs, acteurs politiques et sociaux (Etat, partis politiques, société civile…).