SE FORMER POUR SERVIR SES CONVICTIONS

French English

Figure emblématique de la politique ivoirienne, l’ex-premier ministre Amadou Gon demeurera à jamais gravé dans l’esprit du commun des mortels. Décédé brusquement en juillet dernier, il vient de recevoir un vibrant hommage digne de son rang. Son nom a en effet, été attribué à un Institut de formation politique. Une grande première en Côte d’Ivoire.

 

Le lancement officiel des activités de cet institut de formation politique a eu lieu ce vendredi 08 janvier 2021 au Sofitel hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody, en présence du président de la République, Alassane Ouattara et de plusieurs personnalités du monde politique et universitaire. Il s’agit notamment, de l’ancien président Malgache, Hery Rajaonarimapianina, et des anciens premiers ministres Jean-Pierre Raffarin, Boubèye Maïga et Sidya Touré.

Initiateur de ce projet, Mamadou Touré, le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes. Il a indiqué que cet institut aura pour vocation de perpétuer auprès des jeunes les valeurs de compétence, de loyauté, de fidélité et d’humilité incarnées par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly et de contribuer à leur formation dans les domaines de la politique et de la vie associative.

« L’institut Amadou Gon Coulibaly sera l’un des acteurs majeurs du nouveau modèle social dont notre pays est en train de se doter, fidèle à sa tradition de pays d’hospitalité du vivre ensemble de paix. Il se réjouit de contribuer avec enthousiasme à la préparation de la relève des générations, ambition qui vous est cher.», a laissé entendre Mamadou Touré, s’adressant au président Alassane Ouattara.

A caractère sous régionale, l’Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly développera deux types de programmes par an. Il s’agit des séminaires s’adressant à des jeunes militants des partis politiques et de la société civile, et des conférences ou des colloques destinés au grand public. « Ces séminaires seront structurés en quatre niveaux, à savoir, l’initiation pour le niveau 1, pour l’acquisition de notions de base à la politique et à la vie associative. L’approfondissement des connaissances politiques et civiques par des modules plus avancés pour le niveau 2, le perfectionnement par des enseignements plus spécifiques et pratiques sur les grands thèmes d’actualité mondiale pour le niveau 3 et l’accompagnement à travers un appui conseil aux initiatives politiques et associatives pour le niveau 4, », a expliqué Mamadou Touré. Avant de s’appesantir sur les modules de formations de l’institut. Lesquels modules, porteront sur l’état-nation, la conviction et l’éthique politique, l’organisation et le fonctionnement des partis politiques.

Pour mener à bien sa mission, l’institut s’est doté d’un Conseil d’Administration au sein duquel d’imminente personnalités dont Rachèle Gogoua, présidente du groupe des organisations féminines pour l’organisation de l’égalité homme-femme, Mariam Dao Gabala responsable de Oikocrédit en Côte d’Ivoire,ancienne consultante auprès de la Banque Mondiale et de la BAD, du Professeur Ouraga Obrou, enseignant chercheur et de la secrétaire d’Etat, Myss Belmonde Dogo, a énuméré Mamadou Touré, président du Conseil d’Administration de l’Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly.

Faut-il, le rappeler, le second type de formation de l’institut Amadou Gon Coulibaly est adressé au grand public. Il se fera à travers des conférences, des colloques et des activités de récompense de l’action positive des jeunes militants politiques ou associatives avec un clin d’œil au renforcement des capacités des cadres dirigeants.

Catégorie Actu